"Le programme ECLA m’a permis de prendre confiance en moi"

Alan Devoucoux a suivi le programme ECLA pendant 2 ans, avant de partir en Allemagne pour la double licence franco-allemande. Il témoigne.

- Pourquoi avoir choisi de participer au programme ECLA ?

J’étais lycéen en Picardie, et je savais que je voulais faire des études en économie, tout en continuant les cours d’allemand. Ce type de cursus n’existait pas en Picardie, j’ai donc cherché sur toute la France les formations qui proposent de l’économie et des cours d’allemand. J’ai trouvé le programme ECLA qui m’a beaucoup intéressé. J’ai trouvé particulièrement intéressant d’avoir des cours d’économie en allemand, de perfectionnement en allemand tourné vers l’économie et de culture allemande.
L’opportunité de faire une mobilité en Allemagne en 3ème année (stage, semestre d’étude ou année de double diplôme), fortement encouragée par la faculté, a également été un argument décisif.
 

- Qu'est-ce que cela vous a apporté ?

Le programme ECLA m’a permis d’améliorer mon niveau d’allemand, et de prendre confiance en moi dans la prise de parole en allemand.

Il y a des cours d’allemand, d’économie en allemand ou de culture allemande toutes les semaines. La professeure d’allemand est vraiment bienveillante et nous apporte beaucoup de soutien.

Les étudiants du programme ECLA forment un petit groupe (une 10aine d’étudiants) qui se suit pendant 2 ans. Nous étions donc un groupe très soudé, et nous avons tissé des liens forts.

Nous avons également pu profiter des conseils des étudiants d’ECLA du groupe précédent.

Nous avons bénéficié d’un vrai accompagnement tout au long du programme, que ce soit par les professeurs ou les anciens étudiants.
 

- Où êtes-vous désormais ?

Je suis en double licence à Augsbourg. Par la suite, j’aimerai poursuivre par un Master d’analyse marketing en lien avec l’international.
 

- Une anecdote, un souvenir à partager ?

Je me souviens tout particulièrement du voyage à Augsbourg que nous avions fait en 2ème année de Licence. Nous sommes partis une semaine pour découvrir la ville et la faculté d’Augsbourg. C’était un très bon moment. Et la mobilité à Augsbourg est devenue un projet concret, cela m’a permis de prendre conscience que j’étudierai là d’ici quelques mois. J’ai beaucoup apprécié la ville et la faculté, et ce voyage m’a vraiment donné envie de partir à Augsbourg en mobilité, et m’a donné confiance.
 

- Quel conseil pouvez-vous donner aux étudiants qui souhaitent intégrer ce programme ?

Surtout de ne pas s’inquiéter, d’avoir confiance.

On est très bien accompagné par les professeurs, qui sont bienveillants et qui veillent à notre bonne adaptation.

Les cours d’allemand se font en petits groupes, ce n’est pas si différent du lycée.
 

- Que souhaitez-vous ajouter ?

Il faut oser, ne pas hésiter à participer aux projets, à prendre la parole en cours d’allemand ! La professeure d’allemand est très chaleureuse, bienveillante. Elle est passionnée et ça se sent !

Cette personne témoigne au sujet de...